MMONOT_MARIE_OLIVEAU_TALENT_SUR_MESURE_INFOGRAPHIE6 copie

Quand la flexibilité du travail s’invite dans les PME, c’est une bouffée d’air frais : on ouvre le champ des possibles !

Lorsque Jeanne a découvert qu’elle pouvait recourir aux services d’un Directeur financier un ou deux jours par semaine, un monde nouveau s’est ouvert à elle. Fondatrice d’une Startup, elle était en pleine levée de fonds et il devenait difficile d’accompagner le développement de l’entreprise. Jeanne venait de me dire « dès que je peux me payer un directeur financier, je le fais ». Je lui ai suggéré de plutôt faire monter à bord, sans attendre, quelqu’un qui l’aide à structurer les finances de l’entreprise et rassurer ses investisseurs. Cette option l’a étonnée, et d’avance soulagée.

Alors voici pour vous 5 bonnes raisons de recourir au travail flexible. En cette fin d’été où vous avez peut-être profité de vacances pour prendre du recul, vous trouverez ici des pistes pour accompagner votre croissance, déléguer certaines responsabilités, viser un peu plus d’équilibre…

1 – Accéder à des compétences pointues

C’est la raison la plus souvent évoquée par nos clients : enrichir leur équipe de Talents aux compétences pointues qui vont permettre d’aller plus loin, d’anticiper la suite, de déléguer une partie de ce que fait le chef d’entreprise, qui touche à beaucoup de sujets sans être un spécialiste de tout. Accéder à ces compétences de manière adaptée aux enjeux et à la taille de l’entreprise est précieux.

Christophe est désormais DRH d’un fonds d’investissements d’une vingtaine de personnes. Les enjeux étaient forts mais pas tous identifiés. Recrutements dans un milieu très concurrentiel et international, formation et dispositif d’accueil de hauts potentiels, politique de rémunération complexe à adapter à l’entreprise grandissante, passages de seuils, outils d’évaluation…

Pour déterminer le volume horaire de l’intervention, nous avons proposé une première mission diagnostic. L’organisation retenue repose sur un jour par semaine au bureau, plus une demi-journée de travail à distance.

Le temps partagé est également très pertinent pour des fonctions de direction financière, contrôle de gestion, mais aussi direction commerciale, marketing, communication, formation… Les Talents qui s’investissent ainsi auprès de plusieurs entreprises ont une expertise certaine, le recul de multiples situations et surtout l’habitude d’être à la fois dans une posture stratégique et très opérationnelle, les petites entreprises ayant besoin de personnes polyvalentes.

2 – Motiver, fidéliser

C’est souvent un cri du cœur des patrons que nous accompagnons : « recruter des compétences, oui, mais surtout des gens vraiment investis, impliqués, heureux d’aller travailler ! »

Aujourd’hui les Talents, entraînés par les générations Y, Z, et millenials, recherchent du sens dans leur travail, des projets porteurs, un équilibre entre vie personnelle et professionnelle, une responsabilisation à leur échelle… La flexibilité du travail s’insère très bien dans cette logique.

Travailler à distance ou à temps partiel implique un management fondé sur la confiance et une orientation résultats, que les Talents appellent de leurs vœux. La possibilité de télétravailler un jour ou deux par semaine, de travailler à temps partiel pour laisser du temps à d’autres engagements et passions, est une source d’équilibre, de satisfaction et d’efficacité.

Chez Talent sur Mesure, nous estimons que la prise en compte de l’idéal d’organisation de chaque personne est un bon investissement. En effet, la personne qui bénéficie d’un rythme adapté à ses contraintes ou souhaits, pour s’occuper de sa famille ou s’investir dans un sport de haut niveau, une activité artistique… sera vraiment reconnaissante, investie, orientée résultats. Elle sera souvent la première à s’adapter aussi aux impératifs de l’entreprise.

Sébastien, expert comptable, s’est organisé avec Sandrine, assistante, qui prend toutes les vacances scolaires et le mercredi. Organisation idéale pour elle, qui avait fait du marketing auparavant et souhaitait plus de liberté. Sébastien y trouve son compte, Sandrine lui fait des devis en anglais, prend en charge la communication du cabinet, se forme à la comptabilité parce qu’elle aime apprendre… Même logique pour Aude, comptable et auditrice expérimentée, qui lui apporte une puissance de frappe précieuse, 4 jours par semaine et télé-travaille régulièrement pour assurer l’organisation de sa famille nombreuse pendant les vacances.

3 – Déléguer

En dirigeant une entreprise jeune et ou de petite taille, le patron a de nombreuses casquettes. Il s’occupe aussi bien du développement commercial que de l’informatique, en passant par les RH, le juridique, le financier… Très vite, l’envie se fait sentir de se concentrer sur les domaines d’activité qui nous passionnent ou pour lesquels nous avons le plus de talent. Alors déléguer ce que d’autres feront mieux que nous, déléguer ce qui nous ennuie, déléguer parfois même ce que l’on aime faire, pour se concentrer sur les priorités du moment et se sentir épaulé, alléger sa charge mentale… tout cela est possible plus tôt que l’on ne le croit.

Avoir recours à des professionnels indépendants qui facturent à l’heure ou à la mission peut parfois soulager énormément. Faire monter à bord un Talent salarié à temps partiel est un pas de plus, et la loi des 24h de temps partiel minimum n’est pas un frein pour les temps très partiels : si le Talent souhaite travailler moins, il lui suffit de le déclarer par écrit et il peut travailler 2 jours par semaine par exemple. A chaque situation sa réponse.

Isabelle dirige une entreprise en croissance, de 7 personnes actuellement. Ancienne contrôleuse de gestion, elle pouvait techniquement assurer la gestion de son activité avec l’expert comptable, mais les projets grandissant, bien des sujets administratifs et financiers passaient après tout le reste. En recrutant Elisabeth, RAF à mi-temps, Isabelle allège sa charge mentale, permet un suivi administratif et comptable plus adapté à la taille de leur structure, et replace sa propre intervention à un niveau plus stratégique.

4 – Couvrir une zone géographique ou des amplitudes horaires

Parfois le plein temps a des limites, par exemple quand il s’agit d’assurer une continuité de l’accueil dans ses locaux. L’idée est alors d’utiliser la contrainte comme un tremplin pour faire… encore mieux.

Pierre avait besoin d’assurer un accueil téléphonique et présentiel constant pour son entreprise. De 9h à 18h, sans fermeture pendant l’année. C’est finalement avec 3 personnes embauchées entre 20 et 24h par semaine que nous avons pu assurer. Personnes complémentaires dans leurs compétences, et dans leurs disponibilités à la fois pour la semaine et pour les vacances.

De la même manière, pour déployer une activité sur le territoire, le recours au télétravail est un élément essentiel du dispositif. Bien organisé, avec des Talents soigneusement sélectionnés pour leur capacité à s’épanouir dans ce mode de travail, le home office est un réel facteur de développement d’une activité.

Typhaine dirige une association de logement intergénérationnel. Pour déployer l’activité à travers le territoire, elle a recours à des chargés de mission responsables de secteur à temps plein ou partiel, depuis leur domicile.

5 – Maîtriser les coûts

Un carnet de commandes incertain, des à-coups dans l’activité, une montée progressive en puissance ? Le recours à des compétences ne doit pas être source de stress, mais plutôt facteur de développement. C’est ce que nous mettons souvent en place, en prenant bien soin de nous assurer que les Talents ont, eux aussi, profondément intérêt à cette situation.

Dans l’étape de création et de montée en puissance d’activité, Thierry n’ayant pas encore de locaux, a recours au travail de personnes à mi-temps et depuis leur domicile. Cela correspond pleinement à leurs aspirations, et Thierry maintient un lien d’équipe réel par des rencontres occasionnelles et des interactions très régulières à distance.

Le carnet de commande de sa StartUp ne justifiant pas encore des embauches à plein temps, Lara a fait appel à des Indépendants à temps partiel et à domicile, pour les contenus de ses logiciels d’ancrage des connaissances. Du sur-mesure payé à la mission, qui a permis à la StartUp de franchir des étapes, tout en constituant pour les Talents un mode de fonctionnement positif, avec une large autonomie et la possibilité de mener à bien d’autres projets artistiques ou familiaux…

Cette flexibilité parfois inquiétante, accusée d’être synonyme de précarité, prend en réalité bien souvent la forme d’un fonctionnement profondément choisi et durable, source d’équilibre, de satisfactions, d’efficacité. La preuve, certains de nos Talents indépendants ou salariés sont en place dans ce type de fonctionnement sur mesure depuis près de 6 ans. Du flexible souhaitable et durable en somme !

Alors levons les freins ! Osons rêver notre organisation idéale ! J’espère que ces quelques exemples auront ouvert le champ des possibles pour vous aussi.

Marie Oliveau a fondé et dirige depuis 2012 Talent sur Mesure, Cabinet de recrutement et accompagnement spécialiste du travail flexible