Comment bien vivre le télétravail ? Certains conseils me font bondir : il faudrait avoir systématiquement un espace dédié, se fixer des horaires stricts, éviter toute distraction … C’est un peu comme dire à un enfant qu’il n’y a qu’une seule manière d’apprendre une poésie ! Et bien, non !
Certes, il y a des contraintes légales, une notion de responsabilité, qui font que le télétravail est encadré, mais au sein de ce cadre, tenons compte des réalités de chacun ! Pourquoi ne pas réfléchir précisément, en équipe, aux points suivants :

Mon poste — Quelles sont mes responsabilités, obligations, comment rendre quel travail ?
Mon équipe — Qui attend quoi de moi, de quoi ai-je besoin pour bien interagir ?
Mes conditions — Ai-je un endroit calme chez moi ? Un espace dédié ? La possibilité de m’aérer facilement ?
Ma personnalité — De quoi ai-je besoin pour me sentir bien, pour être efficace ?

 

Oui, la personnalité est un élément essentiel à prendre en compte pour s’ajuster au télétravail. Nous le voyons tellement au cours de nos recrutements…

Comment trouver des stratégies pour mieux répondre à nos besoins et apprivoiser le télétravail, quand ce n’est pas naturellement dans nos envies ? Quelques réponses, très personnelles :

  • Alexandra aime s’organiser en autonomie et apprécie l’efficacité d’une journée où elle optimise son temps en fonction des demandes de ses clients… et de sa famille.
  • Anne-Cécile se nourrit de rencontres et travailler à la maison n’est pas simple pour elle.
  • Chez lui, Brice change de chaussures quand il passe du travail à sa vie personnelle, cela l’aide à faire la coupure.
  • Sylvaine se débrouille pour changer de pièce, changer de décor régulièrement, tellement la variété est importante pour elle.
  • Laura fait de temps en temps une pause téléphonique avec une coéquipière, « en mode machine à café », pour compenser le manque d’échanges informels.
  • François a pris l’habitude de marcher tous les jours, souvent en passant un coup de fil de boulot, pour remplacer la marche vivifiante dans ses trajets quotidiens vers le bureau.
  • Agathe met ses rendez-vous visio le plus tôt possible en début de matinée et d’après-midi, cela l’aide à bien lancer ses demi-journées, le reste suit…

Au-delà de l’anecdote, ces solutions si variées apportent une réponse à des besoins individuels. Et parfois elles sont très simples. Alors, prenons le temps de nous demander chacun quel télétravailleur nous sommes, cela pourrait bien nous faciliter la vie !

Pour vous y aider, voici un petit sondage ; et si vous êtes prêts à partager vos solutions à vous, à nous dévoiler en détail ce qui vous aide pour gagner en efficacité, n’hésitez pas à nous les communiquer, nous les retransmettrons volontiers !
Marie Oliveau