A l’heure où nous devons encore plus accentuer les précautions sanitaires, beaucoup déplorent l’isolement induit par le télétravail imposé ; pourtant, d’autres réussissent à apprivoiser cette forme de travail et à en profiter. Ils ont des bonnes pratiques à partager, que nous vous transmettons ici. Des approches qui permettront peut-être de ne plus subir … en se posant aussi les bonnes questions pour trouver l’organisation qui convient à chacun – et qui n’est pas forcément celle du voisin !
Explorer notre rapport au télétravail est loin d’être anecdotique ou conjoncturel : nous constatons dans nos recrutements depuis plus de 8 ans, que c’est une exigence de beaucoup de Talents et un argument de poids pour rejoindre une entreprise.
Nous avons donc fait appel à vous à deux reprises. Une première fois début 2020 (avant la crise), pour éclairer concrètement les managers sur ces formes de travail flexibles auxquelles beaucoup de Talents aspiraient déjà, sur leurs attentes et leurs pratiques. Une seconde fois, début 2021, à la lumière du déploiement rapide et parfois subi du télétravail, nous vous avons interrogés sur votre manière personnelle de le vivre : «Quel télétravailleur suis-je ?».
Nous nous réjouissons de vous livrer les enseignements tirés de votre large participation (plus de 400 répondants au total) : merci !

UN TELETRAVAIL QUE VOUS VIVEZ BIEN … ET D’AUTANT MIEUX QU’IL EST PARTIEL !

Une expérience positive
C’est le premier enseignement de nos deux sondages : le télétravail semble constituer un mode de travail qui vous convient et que vous vivez de façon positive. Parmi ses avantages, vous soulignez la diminution du temps de trajet, qui constitue, pour 60% d’entre vous, un réel plus en permettant un gain de temps précieux mais également la réduction des interruptions de travail ou encore une plus grande disponibilité pour votre famille… Et lorsque l’on vous demande de noter votre expérience du télétravail, vos réponses penchent nettement du bon côté  (cf. graphique ci-contre) !

Un idéal qui se situe dans une alternance bureau/télétravail
Si le télétravail est une expérience plutôt positive pour la majorité d’entre vous, vous l’envisagez plutôt, dans la durée, de façon partielle. Pour 90% d’entre vous, la conception idéale du télétravail se situe dans une alternance entre jours de télétravail et présence physique au bureau : une tendance régulièrement mise en valeur dans d’autres sondages récents qui soulignent un écart de perception entre télétravail complet et télétravail partiel, en faveur de ce dernier. Et quand le télétravail est total, alors vous savourez les occasions de faire du lien avec l’équipe, comme un séminaire annuel par exemple.

POUR VOUS, LES SECRETS DE LA REUSSITE SERAIENT …

Au travers de ces deux enquêtes, vous nous en dites plus sur la façon dont vous vivez le télétravail, mais pas seulement… Vous êtes nombreux à partager vos recettes pour le vivre sereinement et l’envisager de façon pérenne ! En voici un aperçu :

Une alternance entre rigueur et imagination
La nécessité de disposer d’un espace de travail dédié, d’horaires fixes, d’objectifs clairs pour la journée ainsi que l’importance d’une certaine «autodiscipline» reviennent beaucoup dans vos réponses. Mais, une fois le cadre posé, certains d’entre vous soulignent vouloir souhaiter « laisser la place à l’imprévu» pour «garder un temps d’inspiration et de réflexion» ou varier les lieux de travail. Vous êtes même 30% à aimer avoir de la surprise dans vos journées !

La nécessité de maintenir les contacts dans l’équipe… et en dehors  !
C’est tout d’abord au sein de votre équipe que vous aspirez à garder le lien ! Pour 60% d’entre vous, prendre soin des relations avec l’équipe, garder le contact, même à distance, est important pour vous et vous fait du bien. Pour cela, vous suggérez de « ne pas se contenter des mails pour échanger mais plutôt de se joindre par téléphone ou en visio pour que ce soit plus vivant »  ou encore « d’alterner présence à la maison et rendez-vous extérieurs  quand c’est possible ». Les échanges informels vous apparaissent essentiels et nécessaires à la bonne réalisation de votre travail : pour 50% d’entre vous, ils aident à structurer la pensée et à booster la créativité.

Les échanges extérieurs vous sont également nécessaires, et peuvent se manifester sous différentes formes  : espaces de coworking « pour se booster et échanger », « club d’entrepreneurs », « communautés d’apprenants », « relations amicales » …
Quand la situation sanitaire le permet, le temps du déjeuner semble constituer la bonne occasion, pour vous, de faire des « pauses sympathiques et sociables » pour « un temps de plaisir partagé avec d’autres ». Quand nous sommes contraints à l’isolement, les coups de fils réseau ont beaucoup de sens. Une pause réseau au téléphone en bonne compagnie tout en marchant, un «walking meeting» masqué et en plein air, c’est une manière de s’éloigner de son ordinateur, de se ressourcer… tout en réseautant !

Des rituels nécessaires pour garder le lien au travail … et se ressourcer !
Quand on vous parle de rituels, certains d’entre vous soulignent, en premier lieu, l’importance d’en instaurer au sein même de leurs équipes ! Que ce soit au travers de points individuels réguliers ou encore, par exemple, «d’un café visio le matin pour commencer ensemble la journée » ou encore d’un petit «salut» sur le canal dédié au tchat informel de l’équipe.

Quant aux manières de vous ressourcer, en l’absence de sas constitués par vos trajets habituels vers et depuis le bureau, vous savez être créatifs, comme en témoignent certaines de vos réponses : «faire des exercices de respiration», «marcher en téléphonant», «avoir un chien» ; «prendre un bain chaud le soir» ; «lire un bon roman» ; «avoir des activités créatives» ; «m’engager dans une activité associative altruiste» … Cependant, certaines activités ont votre préférence comme en témoigne votre top 5 :

La confiance  : clé de la réussite
Pour beaucoup d’entre vous, la notion de confiance est essentielle et conditionne un travail à distance en toute sérénité.

Vous dites parfois que celle-ci «se gagne  », au sein de l’équipe. Vous soulignez, ainsi, la nécessité «d’être réactif sur tous les sujets pour rester un interlocuteur légitime» ; «d’être clair, précis et honnête avec ses disponibilités » ou encore de «donner de la visibilité». Vous décrivez, même, parfois, cette confiance comme un moteur : «Savoir que mes supérieurs me font confiance est essentiel, peu importe de faire mon job de la maison ou du bureau pourvu que les tâches soient accomplies».
La confiance c’est également, pour certains d’entre vous, le soutien de votre famille et de vos proches, pour instaurer un rythme qui vous permet de mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle.
Mais c’est aussi et surtout la confiance en vous et dans votre organisation. En particulier quand le travail flexible ou à distance est le fruit d’une véritable réflexion et idéalement d’un choix assumé.

Confiance ! A travers tous les recrutements, conseils RH et accompagnements des Talents menés depuis 8 ans, nous en avons acquis la conviction : la confiance est clairement un socle essentiel pour permettre une flexibilité du travail heureuse, bien pensée, source de motivation, d’efficacité, de performance.
Alors, le télétravail prend toute sa saveur ! Profitons-en !